Ads By CiberSpaces
| Accueil de Site | Contactez Nous | Aide |
 
Glories du Sport
Comité Olymplique
Federations Sportives
Institut Panameen de Sports
Baseball
Béisbol de Grandes Ligas
Béisbol de Grandes Ligas
Champions du monde en boxe
Centre de Medecine du Sport
La premiere feme qui gagne une medaille
Resultats du Panamá
Contactez Nous
Aide
Galerie

Ads By CiberSpaces
Ads By CiberSpaces

 Live chat by LivePerson



 
La Boxe: Plus de victoires que nul autre sport

Sans la moindre crainte et sans commettre le pêché de la passion, on peut dire clairement que la boxe est le sport qui a donné plus de victoires, des joies et des satisfactions au Panama. C'est pourquoi les boxeurs et les joueurs de base-ball sont les préférés du peuple panaméen.

Dans ce petit résumé historique il ne faut pas oublier que c'est précisément la boxe de l'isthme avec le mérite historique d'avoir un champion mondial né en Amérique Latine.

Il y a également le fait d'avoir des boxeurs reconnus internationalement à la fin du XX siècle et devenus un modèle pour des sportifs comme Mike Tyson, considéré de nos jours parmi les 10 meilleurs boxeurs de l'histoire.

Il est pourtant paradoxal le fait de ce que Panama possédant un grand nombre de champion du monde, n'ait jamais gagné une médaille en boxe aux Jeux Olympiques.

Justement, on dirait que les boxeurs panaméens n'ont rien à faire dans les catégories amateurs et non professionnels car c'est dans le domaine des professionnels qu'ils ont prouvé leur courage.

S'il est vrai que pendant les dernières années la boxe panaméenne a perdu une grande partie de son pouvoir au niveau international, il y a encore des boxeurs qui conservent l'image du pays, parmi eux on trouve Roberto « La Araña » Vasquez.

Ceci n'est pas le fruit du hasard mais le résultat des efforts de beaucoup de gens qui ont consacré une partie de leur vie à faire briller ce sport sur le plan international du professionnalisme.

Tout d'abord il faudrait mentionner un homme explosif appelé «  El Torbellino » Negro.

Il s'agit de Teofilo Alonso « Panama Al Brown » le premier champion mondial de l'Amérique Latine. C'est lui qui a ouvert le chemin pour la pléiade de boxeurs qui feraient briller le ciel de l'isthme avec les médailles obtenues dans les diverses catégories. Cet homme, qui a été admis au salon des Célébrités après sa mort, était le fils d'Horacio Brown, ancien esclave du Tenessee aux USA et de Esther Lashley une jeune née à Colon. Il mesurait plus de six pieds et ne dépassait pas les 118 libres. Il est toujours considéré le plus grand champion des poids coqs de tous les temps.

Comme beaucoup d'autres, il a été victime de l'exploitation, a subi des pressions et il a même combattu trois fois par semaine ce qui a fait baisser ses conditions physiques. Malgré tout il a continué à obtenir des victoires pendant les matchs.

Panama a dû attendre 30 ans, jusqu'aux années 60 du siècle passé pour avoir un autre boxeur capable d'obtenir les triomphes dont les amateurs du pays rêvaient.

Nous parlons d'Ismael Laguna, pour beaucoup le meilleur boxeur né au Panama.Il a eu la grande responsabilité historique d'inaugurer une étape qui a embrassé les années 60,70 et 80, période pendant laquelle de grands hommes ont escaladé au sommet de la gloire. Cette période a commencé précisément avec Ismael Laguna, surnommé le Tigre en 1965.

Il était né le 28 juin 1943 à Colon et tout comme Panama Al Brown avait un frère jumeau, Carlos Laguna, Le Tigre n'avait fait que le primaire.

On raconte que Ismael Laguna est arrivé à la boxe d'une façon très naturelle. Dans les rues de Colon à l'époque savoir boxer était plus un besoin qu'un luxe. Laguna mettait en pratique ses connaissances tous les jours pour sauvegarder sa vie et pour défendre ses amis les plus petits. Parfois il se battait par plaisir. Il cirait des chaussures et vendait des journaux et se battait entre huit et neuf fois par jour. Il jouait aussi au football avec son équipe « calle 4 » où il était le gardien. On dit qu'il a commencé sa carrière dans la boxe à l'âge de 14 ans quand un boxeur professionnel avait besoin de quelqu'un pour faire un « sparring » comme entraînement. Laguna a non seulement accepté la proposition mais il a donné une telle leçon au boxeur professionnel qu'un entraîneur qui assistait au combat a demandé aux parents de Laguna de lui permettre de commencer à former le jeune dans la boxe professionnelle.

Après une carrière de succès qui est mieux reflétée dans le chapitre Gloires du Sport au Panama, il faut dire que cet homme est entré au Salon des Célébrités de New York, le 10 juin 2001joignant son nom à celui de Panama Al Brown.

Il serait injuste de ne pas mentionner d'autres champions du monde à cette époque-là tels que Ernesto Marcel, Enrique Pinder et Alfonso Frazer

Mais sans aucun doute, le boxeur dont on se souvient le plus jusqu'à nos jours aussi bien au Panama qu'au niveau international a été un jeune homme qui s'inspirait des mouvements et des coups de Ismael Laguna, un jeune qui s'était promis à lui-même d'être meilleur que «  Le Tigre de Santa Isabel », son nom : Roberto Duran

Roberto « Main de Pierre » Duran est de loin, le plus célèbre de tous avec un aval de quatre titres du monde,son sang froid, ses puissants poings, son style singulier, ses coups au foie et son sourire de mépris.

Il a eu une longue carrière et pour certains, il retardé de trop sa retraite, fait historique qui a eu lieu après avoir combattu pendant cinq décades. Il est considéré parmi les 10 meilleurs boxeurs de tous les temps.

D'autres champions du monde qui ont leur place dans l'histoire sont : Jaime Rios (1975) Alfonso Lopez (1976), Rigoberto Riasco (1976), Jorge Lujan (1977), rafael Ortega (1977), Eusebio Pedrosa ( 1978), Luis Ibarra (1981), Rafael Pedroza (1981), Hilario Zapata (1985) et Alfredo Layne (1986)

Il y a un exploit dont il faut tenir compte : c'est un événement lié à la vie de Eusebio Pedroza, « El Alacran » qui a défendu son titre de champion 20 fois, fait qui constitue un record jusqu'à présent.

Pendant les dernières 10 années du siècle passé il faut impérativement mentionner les noms de Victor Cordoba qui a gagné le titre de super-moyen en 1991 et celui de Carlos « El Pua » Murillo qui a fait une chose similaire mais dans la catégorie Junior Mouche.

En 2000, Mauricio Martinez a gagné le championnat en catégorie coq tandis qu'en 2001 Pedro « El Rockero » Alcazar a obtenu le titre en mouche.

Avec un profond chagrin il faut parler d'un événement triste dont le protagoniste a été justement Pedro « El Rockero » Alcazar, l'un des plus récents champions de boxe panaméen. Il est décédé à Las Vegas , aux Usa. Il y était arrivé le 22 juin pour combattre avec le Mexicain Fernando Montiel qui a gagné le combat. Deux jours après Alcazar est mort comme conséquence d'une supposée embolie cérébrale.

On raconte qu'avant les 18heures du 24 juin 2002, El Rockero avait eu un léger mal de tête et qu'il avait pris un comprimé, il n'a eu plus de symptômes jusqu'à son triste décès.

Le docteur Flip Homansky de la Commission médicale de Nevada qui a examiné le boxeur décédé a exprimé son étonnement et a dit «  Ceci a été une surprise totale, nous ne sommes pas sûrs de ce qui est arrivé, nous n'avions jamais vu une chose pareille surtout après un temps aussi long après le combat ».

Après cette tragédie, un autre boxeur panaméen, Santiago Samaniego a gagné le championnat mondial superwelter mais il a pu très peu jouir de son triomphe car il a perdu le combat pour sa première défense du titre.

Pour certains, ces premières années du XXI siècle a entraîné un déclin de la boxe et on signale que les boxeurs ont perdu leur éclat et leur force d'autrefois.

Le soutient des amateurs, les grands spectacles et les images fantastiques sont quelque chose du passé et ceci a cédé l'espace à des spectacles moins brillants.

Pour le bonheur des nombreux admirateurs de la boxe, il y a des indices d'un resurgissement de ce sport, à partir du mois d'avril 2005 où deux nouveaux champions nés au Panama ont été proclamés en moins de 24 heures.

Le premier s'est produit le 29 avril à Ciudad Panama quand Roberto « La Araña » Vazquez a gagné le titre dans la catégorie Junior Mouche ; à peine 24 après, à New York, au Madison Square Garden, Vicente « Loco » Mosquera a obtenu le titre de champion super-plume de l'Association Mondiale de Boxe (AMB) après avoir vaincu le Thaïlandais Yodsanan Nanthachai. Tout paraîtrait indiquer qu'un renouveau commençait à se produire mais seulement le temps pourrait confirmer ou nier cette prémonition

 

 


 
Ads By CiberSpaces

| Accueil de Site | Contactez Nous | Aide |